"Objectif Zéro-Covid : sommes-nous prêts à confiner le pays pendant 4 mois pour l'atteindre ?"

·1 min de lecture

Jean-Michel Scherrmann, Fanchon Bourasset et Bruno Mégarbane, tous trois scientifiques, exposent les conditions d'un confinement véritablement efficace face à l'épidémie.

Jean-Michel Scherrmann est doyen honoraire, professeur de pharmacocinétique, faculté de Pharmacie, Université de ParisFanchon Bourasset est professeure de neurosciences, pharmacocinéticienne, Université de Bourgogne Franche-ComtéBruno Mégarbane est professeur de médecine Intensive-Réanimation, Hôpital Lariboisière, Université de ParisÀ l’heure où l’épidémie se fait menaçante sur le système hospitalier avec la saturation des services de réanimation dans de nombreux départements, la question de recourir à un confinement strict et celle de sa durée optimale pour contrôler l’épidémie voire l’éliminer se posent. Mais qu’en est-il exactement ?Les indicateurs d’amont et d’aval de l’épidémieLes paramètres de surveillance d’une épidémie comme celle du Covid-19 sont nombreux. Il nous paraît utile de les classer en deux catégories selon leur temporalité : les indicateurs d’amont, comme la quantité de virus détecté dans les eaux usées et le nombre de contaminations quotidiennes identifiés par les tests de dépistage ; et les indicateurs d’aval, comme le nombre de patients entrant à l’hôpital, le nombre de patients gravement infectés, admis en réanimation et le nombre de décès, ultime marqueur de suivi. De plus, nous avions récemment proposé de mesurer à partir des nombres de cas de contamination cumulés, leur...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

"Les psys, premières lignes oubliées du Covid"

Covid : l’Europe centrale dans la tourmente

Aux États-Unis, après un an de Covid, le taux d'homicide explose

Origines du Covid : l’OMS veut une enquête sur la théorie d’une fuite d’un laboratoire chinois

Gibraltar, premier laboratoire post-Covid d'Europe