Objectif, utilisation, dangers... On vous explique Libra, la cryptomonnaie que Facebook veut lancer en 2020

franceinfo
Le réseau social s'est associé à plusieurs grandes entreprises pour ce projet qui devrait voir le jour l'année prochaine.

Facebook se lance dans la cryptomonnaie. Libra ("balance" en latin) – c'est son nom – est prévue pour le début de l'année 2020, a appris franceinfo de source proche du dossier, vendredi 14 juin. Tout comme le bitcoin, la plus célèbre des monnaies virtuelles, Libra reposera sur la technologie blockchain. Objectif pour le réseau social : diversifier ses activités et générer d'autres sources de revenus, alors que sa réputation a pâli depuis un an, après les révélations de l'affaire Cambridge Analytica. Franceinfo vous présente ce qu'il faut savoir sur cette future cryptomonnaie, qui suscite aussi de l'inquiétude.

Comment pourra-t-on utiliser Libra ?

Mark Zuckerberg estime qu’il devrait être aussi "facile d’envoyer de l’argent à quelqu’un qu’une photo". Avec cette monnaie 100% numérique, Facebook veut permettre à ses utilisateurs de faire des transactions commerciales sur les différentes plateformes du réseau (Messenger, WhatsApp, Instagram).

Cette cryptomonnaie devrait ainsi contribuer à fluidifier encore plus les transactions en ligne, et donc à dynamiser le commerce, notamment dans les pays aux monnaies instables, et auprès des populations éloignées du système bancaire traditionnel.

Mais selon Nathalie Janson, enseignante-chercheuse à la Neoma Business School et spécialiste des questions monétaires, Libra (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi