Objectif Lune : la Corée du Sud lance sa toute première sonde lunaire

KPLO SpaceX Falcon 9
KPLO SpaceX Falcon 9

La Corée du Sud a envoyé une sonde en direction de la Lune. C’est une grande première pour le pays.

« Déploiement de KPLO confirmé. » C’est par ce message publié sur Twitter le 5 août 2022 que SpaceX a annoncé la fin de sa mission : l’entreprise américaine devait envoyer une sonde dans l’espace, au profit de l’agence spatiale sud-coréenne. Mais, pour KPLO, un acronyme de Korea Pathfinder Lunar Orbiter, sa mission commence à peine.

KPLO, dont l’autre nom est Danuri, est un orbiteur dont la tâche sera l’étude de la surface de la Lune. C’est un programme relativement courant à l’échelle de la conquête spatiale internationale, mais pour Séoul, c’est une grande première. Jamais le pays n’avait conduit jusqu’à présent de mission dans le système solaire — ou en tout cas, loin de la Terre.

KPLO SpaceX Falcon 9 Danuri
KPLO SpaceX Falcon 9 Danuri

La Corée du Sud se lance vraiment dans l’aventure spatiale

Avec Danuri, la Corée du Sud est en passe de devenir la septième puissance à lancer une mission lunaire — ou la huitième, si l’on tient compte de la tentative d’Israël, qui s’est soldée par un échec avec la perte de Beresheet. Auparavant, il y a eu la Russie (et avant elle, de l’URSS),

[Lire la suite]

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles