Obésité : en huit ans, le nombre de cas a doublé chez les 18-24 ans

·1 min de lecture

Une évolution inquiétante. L'obésité a continué de progresser ces dernières années en France et concerne désormais près d'un adulte sur six, tandis que le surpoids recule légèrement, atteignant 30% de la population. Voilà la conclusion d'une nouvelle étude, ObEpi-Roche, qui évalue aussi pour la première fois l'obésité infantile. L'enquête souligne notamment le doublement des cas d'obésité et de surpoids en huit ans chez les 18-24 ans : le chiffre est passé de 5,4% de personnes souffrant d'obésité ou de surpoids à 9,2%.

Plusieurs facteurs, aggravés par la pandémie

Les causes sont relativement connues : départ du domicile parental, consommation de produits transformés, faute de savoir cuisiner. En cause également, le stress des études. Mais la pandémie n'est pas étrangère non plus à cette augmentation, comme l'explique Mélanie Delozé, diététicienne et secrétaire générale de la Ligue contre l'obésité.

>> Retrouvez Europe midi en replay et en podcast ici

"La plupart [de ces jeunes] se sont retrouvés tout seul dans des petits appartements, sans pouvoir aller pratiquer d'activité physique. Et puis il y a eu des difficultés financières", décrypte-t-elle. "Pour les personnes qui souffrent d'obésité, il y a eu une rupture de soins. Les consultations diététiques, psychologiques, l'activité physique adaptée et la prise en charge médicale ont complètement été arrêtées pendant la crise sanitaire." L'isolement en famille, pour ceux qui connaissaient déjà des troubles, a également pu ...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles