Obésité : chez l'adulte, la perte de poids ne doit pas être le seul objectif de la prise en charge selon la HAS

![CDATA[Shutterstock]]

Selon la HAS, près de 8,5 millions de Français sont en situation d’obésité, un chiffre en hausse de 13% depuis 2012. Les formes sévères ont-elles bondi de 66%. La HAS publie ce jeudi ses nouvelles recommandations quant à la prise en charge médicale des adultes en situation d’obésité "pour améliorer la santé du patient et lui permettre de revenir à un niveau de sévérité inférieur", indique le communiqué. Une prise en charge qui ne se limite pas à la seule perte de poids.

Pour commencer, la HAS propose d’intégrer de nouveaux paramètres en supplément de l’IMC et du tour de taille, dont la pertinence est remise en question pour classer les niveaux d’obésité, notamment le niveau de sévérité des pathologies associées, le retentissement fonctionnel de l’obésité (essoufflement, douleurs…), le contexte psychopathologique, le comportement alimentaire ou encore le retentissement de la maladie sur la qualité de vie personnelle et professionnelle. Elle précise également le type de médecin à consulter en raison du stade d’obésité : médecin généraliste en premier recours, puis médecin spécialisé et enfin centres spécialisés de l’obésité (CSO) ou CHU.

Une prise en charge progressive pour une perte de poids durable

La prise en charge de l’obésité n’a pas pour unique objectif la perte de poids, elle est également utile pour agir sur les comorbidités, les facteurs de risque, la qualité de vie ou encore la mobilité. La Haute (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Un traitement pour l’érection efficace contre le cancer de l'œsophage ?
Cancer du foie : va-t-on le diagnostiquer avec un simple test sanguin ?
Alzheimer : cette vitamine dont il ne faut absolument pas manquer
Comment des traces de la polio ont pu se retrouver dans les eaux usées de Londres ?
CHIFFRES COVID. Ce jeudi 23 juin 2022 : cas en France, annonces en direct

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles