Oak Fire : la Californie et Yosemite en proie à un incendie « explosif » !

 Un feu extrêmement violent a débuté vendredi dans le comté de Mariposa en Californie, juste à côté du parc national Yosemite. En trois jours, de vendredi à dimanche soir, l'incendie Oak Fire a brûlé plus de 6.300 hectares et détruit une vingtaine de bâtiments et d'habitations. L'ouest américain subit actuellement une vague de chaleur, qui a fait grimper les températures jusqu'à 38 °C dans cette région de la Californie samedi dernier. Le niveau d'humidité dans l'air atteint également des niveaux proches des records : 8 à 9 % d'humidité ce dimanche, alors que la normale se situe entre 30 et 50 % sur cette zone à cette époque.

Un feu hors de contrôle alimenté par les arbres morts

Associée à une sécheresse extrême sur l'ensemble de l'État, à un vent puissant et à une végétation complètement asséchée, la chaleur a donné lieu aux conditions idéales pour de nouveaux départs de feu. Car le parc de Yosemite est déjà touché par un autre feu, le « Washburn Fire » qui a débuté le 7 juillet et qui est aujourd'hui contenu à 87 %. Les forêts de Yosemite, et plus globalement tout l'État de la Californie, sont concernés par une mortalité massive des arbres liée à la sécheresse, aux précédents feux et aux parasites : les pins morts sont d'excellents combustibles qui permettent aux nouveaux feux de démarrer plus facilement et de progresser encore plus vite.

Le chef des 2.000 pompiers présents sur place a qualifié ce feu d'« explosif », tant son...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles