"Où est Steve?": ces propos du chef de l'Observatoire national de la délinquance ne passent pas

"Où est Steve?", Christophe Soullez a eu une possible réponse sur le plateau de "C dans l'air", samedi 20 juillet qui n'a pas du tout convaincu

VIOLENCES POLICIÈRES - S’être jeté volontairement dans la Loire, à 4h30 du matin, dans des eaux noires célèbres pour leur dangerosité à cause des marécages et des courants? Dans “C dans l’air”, cette hypothèse de Christophe Soullez sur l’affaire Steve Caniço, disparu à Nantes depuis un mois, a révolté de nombreux téléspectateurs et personnes mobilisées pour retrouver le jeune homme de 24 ans.

Le chef de l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) figurait parmi les invités de Caroline Roux samedi 20 juillet sur France 5. Thème de la soirée: un an de violences policières. Le débat n’a pu passer à côté de la disparition de Steve, après une charge de CRS pendant la nuit de la Fête de la Musique le 21 juin.

Pour Christophe Soullez, l’hypothèse de l’état d’ébriété qui pousse à se jeter volontairement dans un fleuve est plausible: “On l’a déjà vu, c’est connu, chaque année à la Fête de la Musique, vous avez des jeunes qui (font ça) pour s’amuser (...)”, tente-il d’expliquer laborieusement. Sur le plateau, l’argument de convainc pas. Il faut dire que le flou sur cette affaire reste total.

“Où est Steve?”, se demandent depuis plusieurs semaines plusieurs députés et Nantais révoltés par le silence du gouvernement. Cela fait maintenant un mois que le jeune homme a disparu, sans qu’aucune explication sur les conditions de sa disparition n’ait encore été donnée. 

Retrouvez cet article sur le Huffington Post

Cette vidéo peut également vous intéresser :