"Il est où le problème?": Sophie Pétronin s'explique pour la première fois depuis son retour au Mali

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

DOCUMENT BFMTV - L’ancienne otage Sophie Pétronin revient pour la première fois sur les questions posées par son retour au Mali et rassure sur ses conditions de vie, une semaine après la révélation de sa présence dans le pays.

Une semaine après la révélation de son retour au Mali, l’ancienne otage franco-suisse Sophie Pétronin, s'exprime pour la première fois auprès de BFMTV. La femme de 76 ans est repartie en mars s'installer au Mali, cinq mois après avoir retrouvé la liberté. Retournée auprès de sa fille adoptive, son retour fait polémique en France. 

Dans ce document exceptionnel recueilli par notre envoyé spécial sur place, elle répond d'abord aux rumeurs autour de sa potentielle conversion à l'Islam. 

"Tout le monde a proclamé que j'avais été convertie (...) Moi je n'ai jamais été convertie, ok? Depuis 2002, au moment où ma fille est née, j'ai commencé à apprendre l'Islam", affirme-t-elle. 876450610001_6281413543001

Avant de poursuivre : "Il est où le problème de ma conversion? Je n'ai jamais été convertie de ma vie. Même pendant les quatre ans de captivité. Un jour, y'en a un qui m'emmerdait trop, je lui ai dit 'toi là, ou tu la boucles ou moi je vais te la boucler' (elle parle en arabe) C'est là où il a dit 'oh toi tu connais l'Islam'. J'ai dit 'oui je connais l'Islam'."

 "Je suis en sécurité" 

Sophie Pétronin avait dirigé pendant des années une organisation d'aide à l'enfance avant son enlèvement en décembre 2016. Sitôt libérée en octobre 2020, elle avait exprimé son intention de revenir.

"La France c'est la France, avec ses qualités et ses défauts, ses forces et ses faiblesses. Par contre le Mali est resté et dieu merci, wallah et grâce à Dieu", explique-t-elle.

L'ex-otage rassure sur ses conditions de vie au Mali, qui suscitent beaucoup d'interrogations. "Là où je suis je suis en sécurité, bien gardée, bien protégée, bien nourrie. Je mange bien, je bois bien, je dors bien. J'ai pas de problème", souligne-t-elle.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Paris déplore l'"irresponsabilité" de l'ex-otage Sophie Pétronin, qui se dit "chez elle" au Mali

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles