Où sont passés les disparus de la révolution soudanaise ?

·1 min de lecture
Le 3 juin 2021, les Soudanais ont manifesté pour réclamer une avancée sur le dossier des disparus suite au démantèlement sanglant du sit-in pacifique réclamant la remise du pouvoir aux civils. C'était le 3 juin 2019. 
Le 3 juin 2021, les Soudanais ont manifesté pour réclamer une avancée sur le dossier des disparus suite au démantèlement sanglant du sit-in pacifique réclamant la remise du pouvoir aux civils. C'était le 3 juin 2019.

Les Soudanais ne lâchent rien à propos de l'élucidation du mystère de la disparition de nombreuses personnes à la suite de la répression sanglante qui a accompagné le démantèlement du sit-in pacifique au c?ur de Khartoum le 3 juin 2019. Des experts argentins sont ainsi attendus début juillet pour examiner les corps stockés depuis dans des morgues, ainsi que ceux découverts en novembre dans une fosse commune. Une situation douloureuse que de nombreuses familles vivent dans leur chair depuis.

À LIRE AUSSISoudan : amer anniversaire de révolution

Une douleur vécue au quotidien

Mona Ibrahim a vu, pour la dernière fois, son fils Najemaldeen Adam au matin du 3 juin 2019. Depuis le début du sit-in pacifique, érigé le 6 avril 2019 devant le quartier général de l'armée soudanaise pour réclamer la remise du pouvoir aux civils, cet étudiant en ingénierie civile de 21 ans était présent sur place. « J'avais peur, mais je ne pouvais pas l'empêcher d'y aller. Il ne m'aurait pas écoutée », explique la quadragénaire en toub ? long tissu avec lequel les Soudanaises s'enroulent le corps et les cheveux ? aux motifs bleu ciel, rose corail, blanc et noir.

Assise dans son salon à la peinture mi-fraise mi-mangue, cette professeure en école primaire montre une photo en noir et blanc, enregistrée sur son téléphone. On y voit le visage en gros plan du jeune homme entouré de deux de ses amis. Comme des dizaines d'autres manifestants, il est porté disparu depuis la dispersion dans le sang [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles