"Où est Angela ?", le dispositif pour obtenir de l'aide en cas de harcèlement, arrive Nîmes

"Où est Angela ?". C'est la phrase codée à prononcer devant un commerçant à Nîmes pour recevoir de l'aide en cas de harcèlement dans la rue. Dans la ville du Gard, 150 magasins ont déjà adhéré à cette opération qui permet d'offrir de l'aide à des femmes menacées dans l'espace public. Ce dispositif, lancé au Royaume-Uni en 2017, a déjà fait ses preuves dans plusieurs villes françaises, comme à Rouen, Caen, Amiens, Reims. En France, plus d'une femme sur deux dit avoir déjà été victime de harcèlement ou d'agression. Pour trouver refuge dans un magasin, il suffit de demander "Où est Angela ?" pour que les commerçants soient avertis de votre situation et vous prennent en charge. Une initiative qui plaît aux Nîmoises interrogées. "Cela devrait être normal qu'on puisse rentrer comme ça dans tous les magasins et qu'on se sente en sécurité. Je trouve ça vraiment bien", juge cette passante dans une artère du centre-ville.