"Il n'y a pas de roi ici": Macron rappelle pourquoi la galette de l'Elysée n'a pas de fève

Emmanuel Macron découpant la galette de l'Elysée ce jeudi 5 janvier 2023.  - Yoan Valat
Emmanuel Macron découpant la galette de l'Elysée ce jeudi 5 janvier 2023. - Yoan Valat

La fête de l'Epiphanie était fixée au lendemain, mais l'heure était déjà à la galette ce jeudi à l'Elysée. Le chef de l'Etat s'est saisi de l'occasion offerte par son discours adressé aux représentants des boulangers, un secteur très durement touché par la flambée des factures de gaz et d'électricité, pour prendre un peu d'avance sur la coutume. Celle-ci est cependant un peu adaptée à l'Elysée: la galette n'y comporte pas de fève, comme l'a rappelé Emmanuel Macron.

"Superstition républicaine"

Ainsi, après avoir salué "ces chefs-d'oeuvres de frangipane" - en référence aux immenses pâtisseries attendant l'assistance - et remercié "tous ceux qui ont mis la main à la pâte", Emmanuel Macron a prévenu:

"Nous aurons l'occasion tout à l'heure, d'abord, de découper la galette et là aussi conformément à une tradition - ou devrais-je dire une superstition - républicaine, il n'y a pas de fève dans cette galette". Il a alors achevé en souriant: "Car il se trouve qu'il n'y a pas de roi à l'Elysée."

On a beau fréquemment décrire la Ve République comme une "monarchie républicaine", ce n'est visiblement pas une raison pour se remettre à sacrer des souverains.

Article original publié sur BFMTV.com