«Il n'y a pas de roi à l'Elysée», Emmanuel et Brigitte Macron à la traditionnelle cérémonie de la galette

© Jacques Witt

Pas de couronne mais des annonces. Comme chaque année depuis 1975, la traditionnelle cérémonie de la galette s’est déroulée à l’Elysée jeudi, veille de l’Epiphanie. Devant de nombreux boulangers réunis dans la salle des Fêtes, Emmanuel Macron s’est félicité de l'inscription de la baguette au patrimoine immatériel de l'Unesco, qu'il défendait personnellement depuis 2018. «On a eu une grande victoire avec la baguette, mais cette grande victoire nous la célébrons au milieu de grandes difficultés», a-t-il toutefois reconnu, alors que de nombreux artisans voient leur facture d’électricité et de gaz augmenter de façon exponentielle.

Une galette d’1,15 mètre de diamètre

Le chef de l’Etat a alors annoncé que tous les artisans et très petites entreprises frappés par la hausse des prix de l'énergie allaient pouvoir «renégocier» en janvier d'éventuels «contrats excessifs» avec leur fournisseur d'électricité. Cela concernera toutes les TPE, c'est-à-dire les entreprises de moins de dix salariés, alors que le gouvernement avait annoncé ces derniers jours des dispositifs ciblés sur les boulangers.

À lire aussi Macron demande aux fournisseurs d'énergie de «renégocier» en janvier les «contrats excessifs» de toutes les TPE

Au côté de son épouse Brigitte, le chef de l’Etat a découpé la galette d’1,15 m de diamètre. Comme en 2021 et 2022, elle a été réalisée par la boulangerie Le Moulin de la Croix Nivert dans le XVe arrondissement de Paris. D’une valeur de 350 euros hors taxe, e...


Lire la suite sur ParisMatch