"Il n'y a jamais assez d'armes" : l'ex-président ukrainien Petro Porochenko relance son appel aux Occidentaux

L'ancien président ukrainien Petro Porochenko sur BFMTV, le 21 juillet 2022 - BFMTV
L'ancien président ukrainien Petro Porochenko sur BFMTV, le 21 juillet 2022 - BFMTV

L'ancien chef de l'État a appelé les élus français à s'inspirer des États-Unis qui ont réactivé une loi de la Seconde guerre mondiale pour accélérer les envois d'armes en Ukraine.

L'appel est de nouveau lancé. L'ancien président ukrainien Petro Porochenko a une nouvelle fois demandé aux Occidentaux de faire parvenir plus d'armes aux forces de Kiev afin de vaincre les Russes, cinq mois après le début de l'invasion.

"D'après mon expérience sur le terrain, il n'y a jamais assez d'armes quand il y a une guerre de cette ampleur-là", a-t-il assuré.

"Nous avons besoin d'armes et plus rapidement ces armes seront livrées, plus la victoire sera proche", a-t-il justifié.

"Les attaques sont nombreuses" et "les combats de plus grande intensité", a affirmé l'ancien chef de l'État, alors que les forces russes poursuivent leur offensive. Une nouvelle attaque à Kharkiv a fait encore au moins 3 morts et 23 blessés ce jeudi matin.

"Un point de bascule"

Petro Porochenko s'est cependant félicité de voir que le "stock (de munitions) ukrainien est en train de s'agrandir", tandis que celui de Moscou est, selon lui, en difficultés. "Selon nos informations, Moscou a déjà utilisé 60% de ses stocks de munitions et 70% de son stock d'obus", a-t-il affirmé.

"La situation est sur un point de bascule", a-t-il estimé, assurant que les Ukrainiens "peuvent répondre" aux attaques russes, grâce aux livraisons occidentales.

L'ancien président en a profité pour remercier la France pour son aide militaire, et notamment l'envoi de canons Caesar. "Il faut vraiment s'inspirer de l'exemple américain", a-t-il cependant appelé, faisant référence à la loi d'assistance militaire datant de la Seconde guerre mondiale réactivée par le Congrès des États-Unis en mai dernier afin d'accélérer l'envoi d'équipement militaire à l'Ukraine.

Un "maniaque de la vie humaine"

Face à la menace d'une nouvelle offensive russe, l'ancien président ukrainien s'est montré déterminé. "Nous n'avons pas peur", a-t-il assuré, qualifiant au passage Vladimir Poutine de "maniaque de la vie humaine".

"M. Lavrov est un criminel de guerre", a également lâché Petro Porochenko en direction du chef de la diplomatie russe, estimant que "ses mains sont entachées de sang ukrainien".

Sergueï Lavrov a affirmé mercredi que les objectifs de la Russie ne se limitaient plus uniquement à l'est de l'Ukraine et pourraient s'étendre au-delà du Donbass.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Petro Porochenko, l'ancien président ukrainien : "C'est une guerre lancée par un maniaque contre la vie humaine"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles