Le Nutri-Score, un indicateur insuffisant pour choisir correctement ses aliments

Quel aspect de la nutrition est le plus associé au risque de mortalité ? Une nouvelle étude publiée dans The British Medical Journal part du postulat que les aliments ne sont pas seulement caractérisés par leur composition nutritionnelle, mais aussi par leur degré de transformation.

Nutri-Score et Nova : deux systèmes de classification liés

Pour rappel, les aliments ultra-transformés sont des formulations industrielles fabriquées en déconstruisant des aliments entiers en constituants chimiques, en les modifiant et en les recombinant avec des additifs. Ils appartiennent au groupe 4 de la classification Nova qui répertorie les aliments en fonction de leur degré de transformation plutôt que de leur teneur en nutriments.

Développé en France, le Nutri-Score indique la qualité nutritionnelle d'un aliment (par exemple sur la base de la teneur en graisses, en sel, en fibres, etc.) par une échelle de cinq couleurs. Il devrait bientôt permettre un étiquetage nutritionnel frontal uniforme au niveau européen.

Il faut savoir que ces deux systèmes de classification sont liés, puisque plus de 80 % des aliments identifiés comme « malsains » par le Nutri-Score sont également ultra-transformés. S’ils ont été séparément signalés comme associés à de mauvais résultats en matière de santé dans des cohortes de population du monde entier, leur impact conjoint sur la santé n'avait pas été évalué dans de grandes cohortes.

Les chercheurs italiens ont suivi pendant 14 ans près de 22.900 adultes (âge moyen 55 ans ; 48 % d'hommes), en tenant compte à la fois de la composition nutritionnelle du régime et du degré de transformation des aliments.

Comme trouvé dans de précédentes études, le Nutri-Score et la classification Nova sont tous deux associés à la mortalité (cardiovasculaire et toutes causes confondues). Mais les modèles statistiques utilisés par les chercheurs leur ont également permis de constater dans quelle mesure l'excès de risque associé à une mauvaise alimentation pouvait être dû à...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura