Le numéro 2 de LR voit des "points communs" avec Montebourg sur la "souveraineté"

·2 min de lecture

Guillaume Peltier a relevé des "points communs" avec l'ancien ministre socialiste sur la "souveraineté" ou le "patriotisme économique" notamment.

Le numéro 2 des Républicains Guillaume Peltier a relevé mardi des "points communs" avec l'ancien ministre socialiste Arnaud Montebourg, sur la "souveraineté" ou le "patriotisme économique" notamment.

"Je sais qu'on a des divergences sur les questions régaliennes", a affirmé Guillaume Peltier sur LCI, alors qu'Arnaud Montebourg a lancé dimanche son parti, l'Engagement, en vue de 2022.

Mais "je trouve qu'il y a des points communs" quand l'ancien ministre du Redressement productif parle "de la souveraineté face à la mondialisation, des relocalisations industrielles, d'un patriotisme économique, de réinventer le libéralisme, non pas à l'anglo-saxonne, mais en se fondant sur la liberté des nations", a-t-il ajouté.

"Envisager une volonté commune de tourner la page de 40 années d'échec en France"

Ces points communs "doivent nous permettent d'envisager une volonté commune de tourner la page de 40 années d'échec en France et de revenir à la souveraineté populaire", a ajouté Guillaume Peltier, qui a rappelé son "lien particulier" avec le président ex-LR des Hauts-de-France Xavier Bertrand, possible candidat de la droite en 2022 sur une ligne de "droite populaire"."2022 doit être l'opportunité de tourner la page de l'alliance des hauts fonctionnaires de droite et de gauche qui dirigent la France" pour "revenir à une droite populaire capable de travailler avec des figures" diverses, a ajouté M. Peltier.

Le numéro 2 de LR a par ailleurs estimé qu'il fallait "tout faire pour éviter le reconfinement" et appelé à un "changement radical de la stratégie de vaccination". Il a également plaidé pour "qu'une partie des profits des grands laboratoires soit redonnée à nos services de santé, à nos hôpitaux et à nos soignants".

Lire aussi :


Lire la suite sur Paris Match