Numérique : vers une loi pour protéger les jeunes influenceurs ?

Quand un jeune poste une vidéo sur Internet et qu’il accumule des millions de vues, mais aussi beaucoup d’argent, doit-on considérer cette activité comme un passe-temps ou un travail ? Un député du Bas-Rhin se pose la question et entend bien proposer une loi pour protéger ce qu’on appelle les influenceurs. Le désir de réguler ce business chez les moins de 16 ans Ils sont en général hyper motivés, toujours souriants et omniprésents sur leurs chaînes personnelles. Ils racontent leur petite vie et conseillent gentiment leurs contemporains. Des influenceurs suivis par des milliers, voire des millions de jeunes. "Ce qui me préoccupe, c’est de savoir si les droits de ces enfants sont bien respectés. Droit au repos, au loisir, le droit à pouvoir placer cet argent généré par ces activités sur un compte dont il pourrait avoir l’usage à leur majorité", confie Bruno Studer. Pour lui, il est très important de réguler ce business chez les moins de 16 ans.