"Nul", "Génie"... La prestation de Camille Combal dans La grande incruste divise les internautes

·1 min de lecture

Il a été, plusieurs saisons durant, l'incontournable acolyte de Cyril Hanouna sur C8 dans Touche pas à mon poste. Puis, Camille Combal a décidé de dire aurevoir au groupe Canal + pour se rendre chez TF1 présenter Danse avec les Stars. Puis, le jeune animateur, très apprécié par un public très large, a pris les commandes de Qui veut gagner des millions ? en lieu et place de Jean-Pierre Foucault. En peu de temps, le trentenaire est devenu une figure incontournable de la première chaîne, au point de se voir offrir toute une soirée, en prime time, le lendemain de Noël. Aussi, en ce 26 décembre, TF1 proposait La grande incruste, une idée originale qui reprenait le concept de ses sketchs parodiques dans TPMP, lorsqu'il faisait apparaître son ami Clément l'incruste dans toutes sorte de programmes. Mais sur toute une soirée, le concept allait-il plaire ou lasser ?

C'est en tout cas ce qu'on eu l'air d'en penser certains internautes, qui n'ont pas manqué d'exprimer leur mécontentement sur le réseau social Twitter, expliquant que Camille Combal dans toutes les émissions, une soirée durant, ça faisait beaucoup de Camille Combal ! D'autres, au contraire, ont apprécié de voir leur animateur préféré s'incruster partout avec ses costumes et ses perruques kitschs. Et de voir qu'il a pu avoir des complices, comme Estelle Denis par exemple, qui lui a donné la réplique alors qu'il s'imporvisait journaliste sportif, de nombreux téléspectateurs ont adoré !

Tout le monde veut prendre sa place, Koh-Lanta, (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Patrick Sébastien tacle la soirée du réveillon à Versailles de France 2
Résultats du Loto : découvrez le tirage de ce samedi 26 décembre 2020
La grande incruste (TF1) : Camille Combal a-t-il tourné dans les vrais décors des programmes ?
Jean-Pierre Pernaut offre un cadeau très spécial à Marie-Sophie Lacarrau pour son arrivée au 13h de TF1 (VIDEO)
Stéphane Guy viré de Canal+ : Patrick Chêne prend sa défense