Nuits Sonores : quand la musique vient directement du cerveau de DJ Molécule

Dans un festival de musique électronique comme les Nuits Sonores à Lyon, l'atmosphère peut changer très rapidement.

Encore plus lorsqu'il y a de nouvelles propositions, comme celle que nous avons découverte le dernier jour de l'événement, ce dimanche. C'est une performance en direct, dans laquelle le DJ utilise également des sons capturés en temps réel, provenant directement du cerveau. C'est un concept très ambitieux, que l'on pourrait facilement associer à la science-fiction. Et, au fond, on peut le résumer ainsi : "danser directement dans l'esprit d'un artiste."

"Je dois rester devant cet instrument, un grand monolithe, il faut être très concentré, dans un état méditatif, explique Molécule (nom artistique de Romain De La Haye), DJ et producteur de musique. Et il y a aussi huit électrodes de capteurs EEG derrière mon crâne, mon cortex visuel, qui envoie en permanence des signaux qui modulent le son en temps réel.

J'ai développé un processus créatif qui m'emmène dans des régions du monde où la nature est dominante.

Je pars avec mes micros, mes instruments et je crée un studio entièrement sur place. Récemment, je me suis rendu sur la vague géante de Nazaré, au Portugal, avec mes microphones, pour enregistrer ce phénomène et toute la puissance des éléments et de la nature. Ces enregistrements sont la base de mes compositions, de mes albums."

Sans vouloir entrer dans la tête de quiconque, le principe de ce dialogue homme-machine invite à des possibilités infinies de création.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles