Qu'est-ce qu’une "nuit tropicale", ce phénomène de plus en plus fréquent ?

D'année en année, le nombre de nuits tropicales est de plus en plus important en raison du réchauffement climatique.
D'année en année, le nombre de nuits tropicales est de plus en plus important en raison du réchauffement climatique.

Depuis le début de l'été, les nuits tropicales se sont multipliées dans l'Hexagone avec les épisodes de fortes chaleurs. De quoi s'agit-il exactement ?

Une nouvelle vague de chaleur est attendue en ce début de mois d'août sur l'Hexagone. Avec des températures allant de 35 à 39°C en journée et des nuits étouffantes, cette canicule qui touche actuellement le sud de la France va remonter sur le nord du pays mardi et mercredi. Si Météo France a précisé que l'intensité et la durée de nouvel épisode caniculaire "seront moindres que celles de l'épisode précédent", les températures vont rester élevées la nuit et vont donner lieu à ce qu'on appelle des "nuits tropicales".

François Gorand, ingénieur-prévisionniste à Météo France explique sur leur chaîne Youtube que le terme de nuit tropicale est une "définition informelle, employée quand les températures minimales ne passent pas en-dessous de 20 degrés au cours de la nuit", et ce jusqu'au petit matin. On les appelle ainsi car ce sont des températures observées très couramment dans les tropiques mais ce terme reste un "abus de langage entre météorologues", concède François Gorand.

Une évolution critique au fil des ans

Les 22°C à Cannes, 23°C à Avignon ou encore 24°C à Nice en pleine nuit vont donc rendre les nuit pénibles pour de nombreux français. Si cette situation est de plus en plus fréquente, elle était très rare avant le début du XXIe siècle. Comme, le relaie l'Express, de 1976 à 2005 Météo France a recensé moins d'une dizaine de "nuits tropicales" sur l'ensemble de l'Hexagone, à l'exception du pourtour méditerranéen, de l'Aude et des vallées du Rhône.

Mais en raison du réchauffement climatique, cette situation se produits de plus en plus chaque été, à l'image de cet été 2022. En Suisse, le média Le Temps a réalisé un graphique avec l'évolution du nombre de nuits tropicales au fil des décennies dans le pays. En 40 ans, elles ont été multipliées par 4 et sont même devenues fréquentes dans des zones où elle n'existaient pas.

Le manque des fraîcheur nocturne a tendance à avoir moins de place dans le débat public que les journées à 40°C mais pourtant, le sujet est au moins tout autant préoccupant. En février 2021, Météo France publiait une synthèse dans laquelle elle mettait en avant le risque de forte augmentation du nombre de nuits tropicales. Le publication indiquait que dans le pire scénario, "en milieu de siècle, les zones urbaines telles que Paris, Lyon et la vallée de la Garonne seront touchées" par des nuits tropicales plus fréquemment et que l'augmentation pourrait atteindre 90 jours par an dans le sud de la France d'ici 2100.

VIDÉO - Quelles sont les raisons de la canicule ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles