Tout nue pour défendre les agriculteurs bio : l'acte militant de Lucie Lucas

·1 min de lecture

Lucie Lucas se met à nu pour défendre la filière agricole biologique en France. 

Des agriculteurs dans le plus simple appareil pour défendre leur travail. Depuis quelques jours, des clichés d'hommes et femmes nus tenant des pancartes pour défendre la filière de l'agriculture bio ont fleuri sur les réseaux sociaux. Mercredi, ils ont été environ 300 à défiler dans Paris pour dénoncer les arbitrages ministériels sur les subventions aux agriculteurs, jugées insuffisamment tournées vers le maintien de la production en bio. Cette cause est soutenue par Lucie Lucas, qui n'a pas hésité à donner de sa personne en posant totalement dévêtue sur son compte Instagram.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Si la comédienne est connue du grand public pour son rôle dans la série «Clem», c'est aussi une militante écologiste qui se présentera aux élections régionales en juin en Bretagne sur la liste du candidat écologiste indépendant Daniel Cueff. «Le 21 mai dernier, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation Julien Denormandie, a présenté des renoncements irresponsables pour l’emploi agricole, l’environnement et la prise en compte des attentes sociétales», a-t-elle dénoncé. «Nos impôts devraient servir à soutenir et financer la transition de nos territoires vers l'autonomie et la résilience dans la fraternité ! Pas à aggraver les injustices, la propagation de la pollution et la destruction de la biodiversité», a-t-elle encore ajouté, estimant qu'il s'agissait d'«une honte» et qu'un «changement de cap est indispensable pour assurer un renouvellement générationnel parmi les agriculteurs, gagner en résilience face au changement climatique, préserver la biodiversité et les ressources naturelles, amoindrir notre dépendance en(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles