Nucléaire : les tensions restent vives entre les États-Unis et l’Iran

Le nucléaire continue d’être un sujet de tensions entre l’Iran et les États-Unis. Vendredi 19 février, une réunion entre les pays membre du G7 a eu lieu. Le président américain, Joe Biden, et l’Union européenne font front commun et refusent de céder aux menaces de Téhéran. Ils estiment que l’accord signé en 2015 doit être respecté. L’Iran met la pression sur les États-Unis L’annonce du G7 arrive dans une période de tensions avec l’Iran. Le président de la République islamique d’Iran, Hassan Rohani, avait demandé aux États-Unis de revenir sur l’accord sur le nucléaire. Si ce n’était pas le cas, le chef d’État menaçait de ne pas respecter certaines règles. Il pourrait limiter les actions de l’Agence internationale de l’énergie atomique. Le directeur de cette agence se rend ce week-end en Iran. Une visite qui doit notamment permettre de relancer les négociations.