Nucléaire : qu'est-ce qu'un EPR, "European pressurized reactor"?

·1 min de lecture

Un chantier qui avance, enfin. En octobre 2020, l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a annoncé avoir autorisé l'arrivée du combustible sur le site du réacteur EPR en construction à Flamanville, dans la Manche. Une étape indispensable à sa mise en service. Mais qu'est-ce qu'un EPR? Le sigle signifie "European pressurized reactor", soit en français "réacteur pressurisé européen". Pressurisé car, comme dans tous les réacteurs nucléaires français, l'eau qui circule dans le circuit primaire (en contact avec le réacteur) est sous pression pour éviter qu'elle ne bouille (comme dans une Cocotte-Minute). Voici ce qui change avec l'EPR :

Lire aussi - Par quoi va-t-on remplacer l'électricité produite par la centrale nucléaire de Fessenheim?

son carburant se compose de combustibles nucléaires usés ; sa puissance et son rendement sont censés être bien supérieurs aux réacteurs actuels ; sa sûreté est 10 fois plus grande.

Retrouvez toutes les antisèches du Journal de Demain ici

Le problème est bien connu : il coûte très cher, et surtout, sa complexité rend sa construction très longue. Un seul est en service (en Chine) ; un autre en Finlande devrait suivre en 2020 et le français est sans cesse retardé. L'Etat doit se prononcer courant 2021 sur la mise en chantier de deux autres EPR à Penly (Seine-Maritime).

 

Abonnez-vous au JDD! Lisez le Journal du Dimanche chaque samedi dès 23h45 sur lejdd.fr et l’application mobile. Bénéficiez de nombreux avantages : le Journal de Demain chaque ...


Lire la suite sur LeJDD