Nucléaire : Pourquoi la France ne veut pas se laisser distancer sur les SMR, les réacteurs de poche ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

INVESTISSEMENT - Emmanuel Macron présentera ce mardi « France 2030 », un plan d’investissement sur dix technologies d’avenir sur lesquelles la France ne veut pas se laisser distancer. Parmi elles, les Small modular reactors (SMR). En français, les petits réacteurs modulaires

Sur quels secteurs d’avenir miser ? Pour quelles technologies la France doit-elle être à la pointe ? C’est l’enjeu du plan France 2030, que présente Emmanuel Macron ce mardi matin. Le chef d’État annoncera « un chiffrage clair, précis et daté dans le temps ». Selon les estimations, il devrait porter sur une trentaine de milliards d’euros sur cinq ans, répartis sur dix technologies au service de la transition écologique. Dans le lot, l’hydrogène, les semi-conducteurs, l’intelligence artificielle, l’avion bas carbone…

Mais aussi, très certainement, les Small modular reactors (SMR), ces réacteurs nucléaires de poche. La rumeur se fait insistante ces derniers jours « et n’a pas été démentie par le gouvernement », note Valérie Faudon, déléguée générale de la Société française d’énergie nucléaire, association pro-nucléaire. La France pourrait investir de l’ordre d’une centaine de millions d’euros sur ces SMR, selon Nicolas Nace, chargé de campagne « transition énergétique » à Greenpeace. Ils s’ajouteraient aux 50 millions d’euros du plan de relance annoncé en septembre 2020 et déjà alloués à la recherche (...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Moselle : Le réacteur 3 de la centrale nucléaire de Cattenom de nouveau mis à l’arrêt de force
Présidentielle 2022 : Islam, nucléaire, fracture sociale… Débat tendu entre Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour
Dix pays européens font un plaidoyer pour le nucléaire
Nucléaire : L’Iran réclame 10 milliards de dollars à Washington avant de négocier
Primaire écologiste : Trois fois plus d'emplois avec les énergies renouvelables qu'avec le nucléaire ? On a vérifié cette déclaration de Yannick Jadot
Dieppe: Deux employés d'une centrale nucléaire touchés par des eaux contaminées

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles