Nucléaire: Messages mitigés à Téhéran sur l'avancée des discussions

·2 min de lecture
NUCLÉAIRE: MESSAGES MITIGÉS À TÉHÉRAN SUR L'AVANCÉE DES DISCUSSIONS

DUBAI (Reuters) - Le porte-parole du gouvernement iranien s'est dit mardi optimiste sur le fait que Téhéran parvienne à conclure sous peu un accord avec des puissances mondiales pour rétablir l'accord de 2015 sur le nucléaire iranien, mais le négociateur iranien en chef a prévenu que de sérieuses divergences demeuraient.

Ces commentaires ont été formulés en amont d'un nouveau cycle de discussions ayant débuté mardi dans la capitale autrichienne Vienne, où fût signé le Plan d'action global commun (PAGC, ou JCPoA en anglais) dénoncé par la suite par l'ancien président américain Donald Trump, qui a rétabli en 2018 les sanctions contre l'Iran, poussant celui-ci à s'affranchir par étapes des termes de l'accord.

Depuis le mois dernier, Washington et Téhéran discutent indirectement, par le biais des parties toujours prenantes du PAGC - Chine, Russie, Grande-Bretagne, Allemagne et France -, de mesures pour revenir conjointement dans le cadre de l'accord.

S'exprimant lors d'une conférence de presse diffusée en direct sur un site internet gouvernemental, le porte-parole du gouvernement a déclaré que des "accords généraux ont été conclus sur des différends majeurs".

"Sur la levée des sanctions, les cas restants sont vraiment mineurs, et étant donné le processus de négociation, nous sommes optimistes sur la résolution" de ces questions, a ajouté Ali Rabiei.

Le négociateur en chef de Téhéran sur le nucléaire, Abbas Araqchi, a toutefois adopté un ton plus prudent lorsqu'il a pris la parole à la télévision publique.

"Il y a toujours des questions graves et importantes devant être résolues", a-t-il dit. "Nous espérons que durant les quelques jours de discussions, nous serons en mesure de parvenir à des solutions finales", a-t-il ajouté.

L'émissaire spécial américain pour l'Iran, Robert Malley, a dit sur Twitter que le dernier cycle de négociations avait été "constructif" et permis des "progrès significatifs". "Beaucoup de travail doit cependant être encore effectué", a-t-il nuancé.

(Bureau de Dubaï; version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles