Nucléaire : l’enrichissement de l'uranium en Iran “proche du niveau d'armement", alerte l’AIEA, la situation est “grave”

·1 min de lecture

Le directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) tire la sonnette d'alarme sur la situation en Iran. Il est "de plus en plus difficile" d'envisager une nouvelle prolongation de l'arrangement temporaire avec Téhéran sur les inspections nucléaires, a mis en garde Rafael Grossi. "Je vois cet espace se rétrécir", a-t-il regretté devant les journalistes, au premier jour de la réunion trimestrielle du Conseil des gouverneurs de cet organisme onusien. En février, Téhéran a suspendu certaines inspections de l'AIEA, ce qui a conduit l'agence à conclure un accord temporaire lui permettant de poursuivre ses activités, même si le niveau d'accès est réduit. Fin mai, ce compromis a été prolongé jusqu'au 24 juin.

D'ici là, les grandes puissances espèrent sauver l'accord international dit JCPOA de 2015, destiné à empêcher la République islamique de se doter de la bombe atomique.Les diplomates sont en pourparlers depuis début avril à Vienne dans cet objectif. "Que ce soit par le biais des négociations du JCPOA ou par d'autres moyens, nous espérons que nos activités et notre capacité d'inspection ne seront plus limitées", a ajouté Rafael Grossi. Le chef de l'AIEA a aussi abordé la question de plusieurs sites iraniens non déclarés, qui suscitent "l'inquiétude" de l'organisme.

>> A lire aussi - Nucléaire : bras de fer entre l’Iran et les Etats-Unis

Des "réunions techniques" ont été initiées début avril pour "sortir de l'impasse" mais elles "n'ont pas produit les résultats (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pass sanitaire, télétravail, voyages... tout ce qui change à partir du 9 juin
Vaccin Spoutnik V : après la Hongrie, la Slovaquie lance la vaccination !
GAFAM : la France peut-elle faire émerger un géant mondial du numérique ?
L’UE ne doit plus être “prise en otage”, l’Allemagne veut la fin du veto
Air cocaïne : les pilotes ont-ils sciemment participé à un trafic de drogue en bande organisée ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles