Nucléaire iranien: le président Raissi insiste pour l’acceptation des conditions de Téhéran

Le président iranien Ebrahim Raissi a durci le ton face aux États-Unis et aux pays européens ces dernières heures. Il a réaffirmé les conditions indispensables de l’Iran pour faire revivre l’accord nucléaire.

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Alors que les autorités iraniennes sont en train d’examiner la réponse des États-Unis à leurs propositions, le président Raissi a affirmé que les quatre conditions de l’Iran devaient être satisfaites pour un éventuel accord sur le dossier nucléaire

« Nous avons insisté sur la levée des sanctions de manière durable, a martelé le président iranien Ebrahim Raissi, la vérification sur la levée des sanctions, des garanties pour créer la confiance, tous les dossiers ouverts à l’AIEA contre l’Iran doivent être fermés. Sans la fermeture de ces dossiers, un accord n’a pas de sens », a-t-il affirmé.

À New York, il ne serrera pas la main à Joe Biden

C’est donc la douche froide alors que le chef de la diplomatie européenne a encore affirmé dimanche 28 aout que l'on était à deux doigts d’un accord entre l’Iran et les grandes puissances.

À lire aussi: Nucléaire iranien : le chef du Mossad bientôt à Washington pour plaider la cause d'Israël


Lire la suite sur RFI