Nucléaire iranien: Pékin et Moscou bloqueront tout "sabotage" de l'accord prévient Lavrov

1 / 1

Nucléaire iranien: Pékin et Moscou bloqueront tout "sabotage" de l'accord prévient Lavrov

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a annoncé ce lundi que la Russie et la Chine ne laisseront pas les Etats-Unis "saboter" l'accord nucléaire iranien. Un sujet qui sera notamment abordé par Emmanuel Macron cette semaine lors de sa visite d'Etat à Washington.

La Chine et la Russie bloqueront toute tentative de "saboter" l'accord nucléaire signé en 2015 avec l'Iran, a prévenu ce lundi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, jugeant toute révision du texte "inacceptable", alors que Donald Trump menace d'en retirer les Etats-Unis.

Une révision "inacceptable"

"Il y a des tentatives pour interférer avec l'ordre international dont dépendent les Nations Unies", a déclaré Sergueï Lavrov à l'issue d'une entrevue à Pékin avec son homologue chinois Wang Yi.
    
L'accord nucléaire iranien de 2015, conclu par les grandes puissances avec Téhéran pour l'empêcher de se doter de l'arme atomique, est "l'une des plus grandes réalisations de la diplomatie internationale ces dernières années", et "toute révision de ce document est inacceptable", a martelé le ministre russe. 

"Nous disons clairement, de concert avec la Chine, que nous bloquerons toutes les tentatives de saboter ces accords qui ont été approuvés (dans le cadre) d'une résolution de l'ONU", a affirmé Sergueï Lavrov.   

Date butoir fixée par les Etats-Unis

Il s'exprimait à la veille d'une réunion de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), forum réunissant quatre pays d'Asie centrale ainsi que la Chine et la Russie.
    
Le président américain Donald Trump a posé la date du 12 mai comme ultimatum à ses alliés européens pour qu'ils s'entendent avec l'Iran afin de "remédier...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi