Nucléaire : Critiqué pour son manque de coopération, l’Iran annonce des mesures de rétorsion contre l’AIEA

Nucléaire : Critiqué pour son manque de coopération, l’Iran annonce des mesures de rétorsion contre l’AIEA

NUCLEAIRE - Après une résolution critique de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), Téhéran se fâche et indique avoir pris des mesures contre l’agence onusienne, sans en préciser la nature

Téhéran hausse le ton. L’Iran a annoncé avoir pris des mesures de rétorsion contre l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) à la suite d’une résolution de cette dernière critiquant le manque de coopération de Téhéran. L’initiative de l’AIEA avait été saluée par le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et les Etats-Unis.

« La mise en œuvre de ces mesures a été réalisée aujourd’hui [dimanche] en présence d’inspecteurs de l’AIEA dans les complexes d’enrichissement [d’uranium] de Natanz et de Ferdo » a indiqué Nasser Kanani, porte-parole du ministère des Affaires étrangères, sans préciser la nature des mesures de rétorsion.

Jeudi, pour la deuxième fois cette année, le conseil des gouverneurs de l’agence onusienne basée à Vienne avait adopté une résolution critique à l’égard de l’Iran par 26 voix sur 35. La Russie et la Chine avaient voté contre.

Une visite de l’AIEA pourrait être annulée

Le motif de discorde à l’origine des deux résolutions est le même : l’absence de réponses « techniquement crédibles » concernant des traces d’uranium enrichi retrouvées sur trois sites non déclarés. Par ailleurs, Nasser Kanani a évoqué lundi la probabilité d’annuler la visite prévue(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Manifestations en Iran : Mais pourquoi ça se tend entre Paris et Téhéran ?
Nucléaire iranien : Londres, Berlin et Paris expriment leurs « doutes » sur « l’engagement » de Téhéran
Manifestations en Iran : Le gouvernement dénonce le « silence » de l’étranger, trois manifestants tués samedi