La NSA a espionné Merkel et ses alliés européens grâce aux services danois

·1 min de lecture

L'agence de sécurité américaine a espionné des responsables politiques européens de 2012 à 2014 en utilisant les systèmes électroniques de surveillance danois. Voilà ce qu'a révélé une enquête de la télévision publique danoise ce 30 mai. Ce n'est pas la première fois que la NSA est épinglée pour avoir surveillé des alliés.

Comme un goût de déjà-vu. Huit ans après l'affaire Snowden, la télévision publique danoise révèle que la NSA a eu recours aux systèmes de surveillance électronique du royaume pour espionner de 2012 à 2014 de hauts responsables en Europe, dont la chancelière Angela Merkel. L'agence de sécurité américaine a déjà plusieurs fois été accusée d'espionner ses alliés.D'après la chaîne Danmarks Radio (DR), la NSA a profité de sa collaboration avec les services de renseignement militaire danois FE pour espionner des responsables politiques et des hauts fonctionnaires en Allemagne, en Suède, en Norvège et en France. En utilisant les câbles de télécommunication danois, l'agence de sécurité a pu surveiller, selon DR, Angela Merkel ou Frank-Walter Steinmeier, ministre des Affaires étrangères allemand à l'époque."Operation Dunhammer"Trine Bramsen, ministre danoise de la défense a été, selon DR, informée de cette affaire en août 2020. "L'espionnage systématique par des alliés est inacceptable", a-t-elle déclaré à DR. Reste à savoir si le Danemark savait que les Américains employaient son système de surveillance pour espionner ses voisins.La télévision publique...

Lire la suite sur Marianne

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles