Avec les NRJ Music Awards, Amazon Music veut se faire une place dans nos habitudes culturelles

·3 min de lecture
Nikos Aliagas sur la scène des NRJ Music Awards lors d'une précédente édition sur TF1 (Photo: Laurent Zabulon / TF1)
Nikos Aliagas sur la scène des NRJ Music Awards lors d'une précédente édition sur TF1 (Photo: Laurent Zabulon / TF1)

MUSIQUE - Des stars internationales comme Adèle ou Ed Sheeran, des chanteurs populaires comme Angèle, Amel Bent ou Grand Corps Malade... La 23e édition des NRJ Music Awards, toujours présentée par Nikos Aliagas, se tient ce samedi 20 novembre depuis le Palais des festivals de Cannes. Et si vous faites parties des 5 millions de téléspectateurs attendus sur TF1 remarqueront peut-être remarquerez-vous un nouveau logo disséminé çà et là: celui d’Amazon Music.

Le géant du divertissement fondé par Jeff Bezos est le nouveau “partenaire officiel” de cette cérémonie installée dans le paysage audiovisuel français depuis plus de 20 ans, donnant lieu à un mariage surprenant entre une chaîne de télévision, une radio musicale et une plateforme de streaming. Mais tandis que TF1 et NRJ sont des poids lourds de leur domaine, Amazon Music fait encore figure de “dernier né” en France.

Quand Spotify et Deezer existent depuis bientôt 15 ans dans l’Hexagone, la plateforme de streaming musical d’Amazon n’est arrivée qu’à l’automne 2017, soit il y a quatre ans tout juste. Alors le chemin à parcourir pour séduire les Français en masse est encore long, et collaborer avec un show populaire comme les NRJ Music Awards est un beau coup de pouce de visibilité.

“On a identifié des événements auxquels on voulait s’associer dans la vie culturelle des Français, qui puissent toucher tout le monde”, explique au HuffPost Thomas Duglet, à la tête d’Amazon Music en France, qui réfléchit déjà à d’autres partenariats avec des festivals, des salles de concert ou d’autres cérémonies dans les mois à venir.

Les coulisses des NMA sur Amazon Music

Les 70 artistes nommés aux NMA, français ou internationaux, solo ou en groupe, font partie des musiques “largement consommées et plébiscitées par [ses] utilisateurs” alors la plateforme voit en ce partenariat l’occasion de “compléter l’expérience” de ses abonnés gratuits ou payants autour de ce qu’ils aiment déjà.

Outre une playlist exclusive de tous les nommés et la mise en avant de podcasts NRJ dans son catalogue, Amazon Music prévoit de diffuser sur ses réseaux sociaux “des images inédites des artistes avant, pendant et après la cérémonie”, de quoi donner à voir “les coulisses de l’émission”, avance son directeur français.

Car Amazon Music n’est pas juste une plateforme audio. En plus d’un catalogue de “plus de 75 millions de titres”, le service diffuse aussi des clips, des mini-documentaires, des lives mensuels sur Twitch. Sans oublier évidemment d’investir le marché du podcast qui n’en est “qu’au début de son histoire”, selon Thomas Duglet. Quelques jours avant les NRJ Music Awards, la plateforme a ainsi mis en ligne son deuxième podcast original, consacré au foot et présenté par le journaliste de France Télévisions Mohamed Bouhafsi.

En clair, Amazon Music est sur tous les fronts, prête à “agréger dans l’application tous les nouveaux comportements” des amateurs de musique et de podcasts. De quoi rattraper rapidement Spotify et Deezer? Comme ses concurrents, la plateforme refuse de dévoiler le nombre de ses utilisateurs, mais Thomas Duglet affiche évidemment l’ambition de “grandir davantage”. Attirer au passage certains des quelque 5 millions de téléspectateurs du grand barnum des NRJ Music Awards devrait y participer.

À voir également sur Le HuffPost: Orelsan filmé par son frère dans une série documentaire sur Amazon Prime Video

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles