NRJ : Cauet charrie sa fille, présente dans son studio... plutôt qu'en cours ! (VIDEO)

Avoir un papa célèbre, ça ne doit sûrement pas être drôle tous les jours. Mais la fille de Cauet ne se gêne visiblement pas pour profiter des avantages que cela peut procurer ! Comme par exemple venir assister à l'émission quotidienne de son père sur NRJ, C'Cauet. Une présence qui a été remarquée mercredi par toute l'équipe de l'émission... et qui a même un gêné le principal intéressé. Surtout qu'autour de la table, personne n'avait décidé de le laisser tranquille sur le sujet. Alors que sa bande évoquait les addictions de chacun, le sujet a rapidement tourné autour de celles de Cauet : "Je ne peux pas me passer de mes enfants ! De ma fille, surtout... Qui n'est pas du tout dans le studio !", a ironisé l'animateur.

"Ça me coûte un bras, j'ai huit boulots !"

"Tu n'a pas cours ?" lui a alors lancé Sébastien Cauet, intenable. "Non mais sans déconner, elle et son frère ! Je paye deux écoles, ça me coûte un bras, j'ai huit boulots et tout, et ils ne sont jamais en cours !" Pas gênée le moins du monde, sa fille a au contraire semblé apprécier ce petit moment très drôle ! Surtout que le sketch de celui qui prend son rôle de père très à coeur a continué, encouragé par ses chroniqueurs Miko et Stouf. "Qu'est-ce que c'est que ces écoles, j'ai jamais vu ça ! Ils n'y sont jamais ! Alors, ou bien je vais recevoir un truc en fin d'année, avec un bulletin de présence où ils seront venus deux fois (...) À chaque fois au téléphone, c'est 'Ouais je suis à la maison', 'Ouais je suis là', 'Ouais je

Retrouvez cet article sur Télé-Loisirs

Ncuti Gatwa (Eric dans Sex Education) : "La série permet d'aborder la dimension émotionnelle du sexe"
Julien Cohen se confie sur la mort de son père : "Il est décédé d'une dernière pneumonie"
Les Nouvelles aventures de Sabrina (Netflix) : date, intrigues, casting…Toutes les informations sur la saison 3
Attaqué par un insecte à Tahiti, Jérémy (Koh-Lanta) totalement défiguré ! (PHOTO)
Envoyé spécial (France 2) : ce député veut sanctuariser les bruits et les odeurs de la campagne