Noyade durant une colonie de vacances : la baignade était interdite

·1 min de lecture
Plusieurs pancartes indiquaient que la baignade n'était pas autorisée (illustration). 
Plusieurs pancartes indiquaient que la baignade n'était pas autorisée (illustration).

Un adolescent de 15 ans s?est noyé à Barbazan (Haute-Garonne) dans un lac interdit à la baignade, où il s?était rendu avec sa colonie de vacances, a-t-on appris vendredi 20 août auprès du parquet. L?accident est survenu jeudi après-midi. Au cours de cette sortie baignade, une dizaine d?enfants étaient restés dans l?eau pendant plusieurs heures, accompagnés par quatre moniteurs. L?un d?entre eux manquant à l?appel au moment de retourner dans les locaux de la colonie dans le village d?Antichan-de-Frontignes, les secours ont été appelés. Les pompiers ont sondé le lac et retrouvé l?adolescent au fond de l?eau. Ils ont essayé en vain de le ranimer.

Les onze jeunes participant au séjour étaient encadrés par cinq adultes, a-t-on appris auprès de la mairie de Toulouse. À l?entrée du lac de Barbazan, au pied des Pyrénées, un panneau annonce en lettres rouges « baignade interdite » en vertu d?un arrêté municipal. Plusieurs autres panneaux, avec la même mise en garde, sont plantés autour du lac et sont « malheureusement arrachés assez souvent », selon la maire de Barbazan, Michèle Stradère.

Le personnel « extrêmement choqué »

Une employée de la mairie de Barbazan collait vendredi après-midi des affiches supplémentaires rappelant que la baignade était interdite par un arrêté du 25 juin 1979, a constaté une journaliste de l?AFP. Tout en admettant que le groupe ait pu ne pas passer par l?entrée où se trouve le grand panneau, elle regrette qu' « une colonie de vacances ne s [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles