Noyade à St Cyr: prison avec sursis pour trois militaires, quatre relaxés

"Décision d’apaisement" pour la défense, "trahison" pour la partie civile : les avocats des deux camps réagissent alors que le tribunal correctionnel de Rennes a condamné à de la prison avec sursis un militaire et deux anciens militaires et en a relaxé quatre autres, pour la noyade en 2012 de Jallal Hami, élève officier de l'école de Saint-Cyr Coëtquidan.