Novitchok: La Russie a mené une attaque sur le sol britannique, selon Williamson

La Russie a mené une attaque sur le sol du Royaume-Uni qui s'est soldée par la mort d'une Britannique, a déclaré lundi le secrétaire à la Défense, Gavin Williamson (photo), concernant le décès d'une quadragénaire dû à l'agent toxique "Novitchok". /Photo prise le 26 juin 2018/REUTERS/Toby Melville (Reuters)

LONDRES (Reuters) - La Russie a mené une attaque sur le sol du Royaume-Uni qui s'est soldée par la mort d'une Britannique, a déclaré lundi le secrétaire à la Défense, Gavin Williamson, concernant le décès d'une quadragénaire dû à l'agent toxique "Novitchok".

"La réalité, c'est tout bonnement que la Russie a perpétré une attaque sur le sol britannique, qui a eu pour conséquence la mort d'une Britannique", a dit le ministre devant la Chambre des communes. "Le monde entier, je pense, se rangera à nos côtés dans la condamnation de cet acte", a-t-il continué.

La victime, Dawn Sturgess, était âgée de 44 ans. Elle et un homme de 45 ans, Charlie Rowley, ont été exposés au Novitchok le 30 juin à Amesbury, ville du sud de l'Angleterre située non loin de Salisbury, où l'ex-agent double russe Skripal et sa fille Ioulia avaient été empoisonnés le 4 mars à la même substance. Charlie Rowley restait lundi hospitalisé dans un état critique.

(Kate Holton et Michael Holden; Eric Faye pour le service français)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles