Novavax prévoit de livrer ses vaccins à l'UE à partir de fin 2021

par Francesco Guarascio
·2 min de lecture
NOVAVAX PRÉVOIT DE LIVRER SES VACCINS À L'UE À PARTIR DE FIN 2021

par Francesco Guarascio

BRUXELLES (Reuters) - Novavax a annoncé à l'Union européenne qu'elle prévoyait de commencer les livraisons de son vaccin contre le COVID-19 vers la fin de l'année, ce qui pourrait déboucher sur la signature d'un contrat dès cette semaine, a déclaré à Reuters un fonctionnaire européen au fait des discussions.

D'après cette source, Novavax fournirait jusqu'à 200 millions de doses du vaccin, sous réserve de l'approbation du produit par les autorités sanitaires.

Novavax a conclu un accord préliminaire avec l'UE en décembre dernier mais la signature d'un accord final a été repoussée, la biotech américaine ayant du mal à se procurer certaines matières premières dans le contexte de crise sanitaire, avait rapporté Reuters en mars.

Selon le fonctionnaire européen, Novavax subit toujours des problèmes de production mais est désormais en mesure de donner un calendrier de livraison.

Le groupe a indiqué à l'UE, lors de réunions ces deux dernières semaines, qu'il prévoyait d'entamer ses livraisons vers la fin de l'année, la majeure partie des doses devant être livrée en 2022, selon le fonctionnaire, qui a précisé que ces vaccins viendraient compléter l'énorme quantité de doses attendues du duo Pfizer ()-BioNTech ().

Un porte-parole de la Commission européenne, qui coordonne les discussions avec les laboratoires pharmaceutiques, s'est refusé à tout commentaire.

Novavax a déclaré pour sa part que les négociations avec l'UE se poursuivaient mais a refusé de commenter ces informations sur le calendrier, les problèmes de production ou la perspective d'un accord officiel.

Les achats de l'Union restent conditionnés à l'approbation réglementaire du vaccin, qui fait l'objet d'un examen continu par l'Agence européenne des médicaments depuis février.

L'agence n'a pas fixé de date pour sa décision sur le vaccin qui n'a pour l'heure été validé par aucun pays dans le monde.

(Version française Laetitia Volga, édité par Jean-Stéphane Brosse)