Novak Djokovic remporte l'Open d'Australie

·2 min de lecture

Novak Djokovic a remporté dimanche son neuvième Open d'Australie.

Neuvième finale à l'Open d'Australie et neuvième titre: Novak Djokovic, vainqueur intouchable dimanche de Daniil Medvedev, a remporté son pari contre la blessure abdominale qui a failli lui coûter un abandon au troisième tour et décroché son 18e titre majeur. Le N.1 mondial avait annoncé qu'il était prêt à prendre tous les risques physiques pour tenter d'aller le plus loin possible dans ce Majeur qui lui réussit si bien, car son objectif suprême est de détenir le record de titres du Grand Chelem. Il revient donc à deux longueurs de ses deux rivaux Roger Federer et Rafael Nadal qui en ont vingt chacun.

Des douleurs abdominales ? A le voir s'élever dans les airs pour un smash qui lui donne l'avantage 3-0 dans le premier set, on se dit rapidement qu'il ne sera pas handicapé de ce côté là. Résultat, 7-5, 6-2, 6-2 en moins de deux heures...

"J'aurais voulu faire durer ce match pour qu'il soit plus intéressant pour vous, mais ce n'était pas le jour", s'est excusé Medvedev auprès du public. Pourtant, le Russe semblait un adversaire coriace: il restait sur une série de vingt victoires d'affilée, dont dix en 2021, n'avait plus perdu depuis un quart contre Kevin Anderson à Vienne en octobre, avait remporté le Masters 1000 de Paris et les Masters de fin de saison, et visait une 12e victoire consécutive contre un joueur du Top 10. Et il avait passé quatre heures et demie de moins, l'équivalent d'un gros match en cinq sets, que Djokovic sur le court pour atteindre la finale.

"Encore s'arracher"

Mais le Serbe avait prévenu: "Avec tout le respect que je dois aux autres joueurs (que Federer et Nadal, ndlr), ils ont encore beaucoup de travail à faire pour prendre la relève. Je ne vais pas rester là et les laisser faire. Je vais les(...)


Lire la suite sur Paris Match