Novak Djokovic privé de Roland-Garros s'il n'est pas vacciné ? Christophe Castaner annonce la couleur

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'Australie a fini par s'imposer. Après deux semaines de bataille judiciaire, Novak Djokovic a fini par être expulsé du territoire. Alex Hawke, ministre de l'immigration, avait utilisé son pouvoir pour retirer au numéro 1 mondial son visa. Alors que le clan de Novak Djokovic s'était tourné vers la justice dans l'espoir de la voir annuler cette décision, les juges ont finalement donné raison au membre du gouvernement. Alex Hawke avait notamment estimé que la présence du joueur Serbe, opposant à la vaccination, "encouragerait le sentiment anti-vaccination" et "déclencherait une recrudescence des troubles civils".

À lire également

Fortes tensions entre Franck Ferrand et Francis Huster dans OEED : “Je vais le tuer !” (VIDEO)

La suite de la saison 2022 s'annonce donc pleine de doute pour Novak Djokovic. Va-t-il se retrouver face aux mêmes obstacles dans les différents pays du monde, dans lesquels sont organisés les tournois du circuit ATP ? Invité ce lundi 17 janvier sur BFM TV, Christophe Castaner a été interrogé par Jean-Jacques Bourdin sur le cas Novak Djokovic, alors que Roland-Garros se tiendra du 22 mai au 5 juin prochain. Pour le Président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, il ne doit p... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles