Nouvelles tensions à la frontière inter-coréenne... à coups de ballons

Les relations inter-coréennes ont connu une nouvelle montée de tension inattendue mardi 28 mai. La Corée du Nord a envoyé plus de 90 ballons géants remplis de tracts de propagande et de déchets vers la Corée du Sud, selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap. Une réponse du régime aux campagnes de certaines ONG du Sud qui envoient fréquemment des tracts au Nord. Dernier épisode d'une guerre psychologique où les deux Corées se rendent coup pour coup.

Avec notre correspondant à Séoul, Nicolas Rocca

« Des objets non identifiés, présumés êtres des tracts nord-coréens destinés au Sud, ont été détectés ». Voici le message d’alerte reçu mardi 28 mai au soir par les habitants sud-coréens de deux régions frontalières avec le Nord. Plus de 150 ballons contenant des déchets et des tracts de propagande ont été envoyés en Corée du Sud.

Selon l’agence de presse sud-coréenne Yonhap, certains pourraient même contenir de la matière fécale. Cette méthode pour le moins étonnante serait une réponse directe aux actions des militants conservateurs du Sud.

Les deux voisins de nouveau sur le qui-vive

Plus tôt ce mois-ci, un transfuge nord-coréen avait assuré avoir envoyé de l’autre côté de la frontière plus de 300 000 tracts anti-Kim Jong-un et plus de 2 000 clés USB remplie de K-pop. En réponse, Pyongyang avait prévenu dimanche dernier de ses intentions de répliquer en faisant passer des « monticules de déchets et d’immondices » au sud du 38ᵉ parallèle.


Lire la suite sur RFI