De nouvelles sanctions américaines contre la Russie

Washington s'est prononcé, mardi, sur de nouvelles sanctions à l'encontre d'entreprises et d'oligarques russes. (Photo d'illustration).  - Credit:LENIN NOLLY / NurPhoto / NurPhoto via AFP
Washington s'est prononcé, mardi, sur de nouvelles sanctions à l'encontre d'entreprises et d'oligarques russes. (Photo d'illustration). - Credit:LENIN NOLLY / NurPhoto / NurPhoto via AFP

La nouvelle a été annoncée par Washington, mardi : de nouvelles sanctions économiques à l'encontre de la Russie ont été prononcées, informe l'Agence France-Presse. Elles concernent notamment les entreprises et oligarques russes proches du président Vladimir Poutine. Parmi eux, Andrey Guryev, fondateur de l'entreprise de fertilisants PhosAgro, « proche associé » de Vladimir Poutine et ancien membre du gouvernement russe. Ses avoirs ont été gelés par le Bureau de contrôle des avoirs étrangers (Ofac). Ce dernier possède la plus grande propriété privée londonienne, située derrière le palais de Buckingham.

À LIRE AUSSIL'incroyable histoire des « soldats de la musique » ukrainiens

Son yacht, qui lui a coûté 120 millions de dollars et acheté en 2014, est, lui aussi, visé par Washington. Selon le Trésor américain, le navire « aurait désactivé son appareil de géolocalisation afin d'éviter la saisie ». Son entreprise n'est, quant à elle, pas concernée par les sanctions. Les transactions liées aux engrais et autres produits agricoles restent ainsi autorisées.

Le sidérurgiste Magnitogorsk également visé par les sanctions

« Les alliés de Poutine se sont enrichis et ont financé des modes de vie opulents », a déclaré la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen.

La ministre a affirmé que « tous les outils à la disposition du Trésor seront utilisés pour s'assurer que les élites russes et les soutiens du Kremlin sont tenus responsables de leur complicité dans une guerre qui [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles