Vers de nouvelles restrictions? Un Conseil de défense prévu lundi

·2 min de lecture

"On travaille sur tous les scénarios qui doivent nous permettre de contraindre cette reprise épidémique", a déclaré le porte-parole du gouvernement.

"Un Conseil de défense se tiendra lundi", a déclaré le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal ce mercredi, à la sortie du Conseil des ministres, après avoir réaffirmé que "le risque d'une quatrième vague rapide est là". C'est lors de ces conseils, réunissant des membres du gouvernement mais aussi des acteurs du domaine de la santé, que des décisions sont prises pour la gestion de la crise sanitaire.

"On travaille sur tous les scénarios qui doivent nous permettre de contraindre cette reprise épidémique dans notre pays et c'est en ce sens qu'un conseil de défense se tiendra lundi", a déclaré Gabriel Attal.

Des "arbitrages définitivement validés" d'ici lundi

Il aura lieu non pas la même matinée que le Conseil des ministres, comme c'est l'usage depuis plusieurs mois, mais 24 heures auparavant. Alors qu'une prise de parole du président de la République est attendue avant le 14 juillet, ce décalage d'emploi du temps laisse supposer que de nouvelles annonces pourraient être faites entre ces deux réunions.

La question se pose d'autant plus que le gouvernement consulte cette semaine: le ministre de la Santé Olivier Véran reçoit des représentants de soignants ce mercredi pour parler de la vaccination obligatoire, tandis que le Premier ministre Jean Castex consulte les chefs de file du Parlement et des élus locaux.

Le porte-parole du gouvernement a de son côté justifié la tenue du Conseil de défense dès lundi par une question de rapidité.

"S'il se tient lundi, c'est parce qu'il y aura des travaux extrêmement nourris entre les ministères, avec les acteurs et les autorités de santé, d'ici la fin de semaine, pour que les arbitrages puissent être défintivement validés à ce moment-là", assure Gabriel Attal.

Quelles annonces potentielles?

Le porte-parole du gouvernement n'a toutefois donné que peu de pistes concernant de potentielles annonces. Interrogé sur le report de l'ouverture des discothèques, qui doit avoir lieu ce vendredi, il a seulement rappelé qu'elles seraient soumises à un protocole sanitaire stricte, à des jauges ainsi qu'au pass sanitaire, et que de "nombreux contrôles" auraient lieu.

La question de la vaccination obligatoire, de l'étendue du pass sanitaire pour entrer dans certains lieux, ou encore de l'isolement sanctionnable sont des sujets que le gouvernement devrait aussi discuter. Gabriel Attal a également rappelé ce qui "guidait" l'exécutif dans ses décisions depuis le début de l'épidémie:

"Comment faire respecter les règles à nos frontières et éventuellement adapter un certain nombre de règles à nos frontières; quelles sont les mesures à prendre sur le territoire national et/ou au niveau local dès lors qu'on constate une reprise de l'épidémie" ou encore "comment continuer à accélérer la vaccination dans notre pays".

Article original publié sur BFMTV.com

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles