Nouvelles révélations sur les habitants de Pömmelte, le "Stonehenge allemand"

Pömmelte n’était pas qu’un site cultuel centré sur un sanctuaire en forme d’anneau, des gens y ont vécu pendant près de deux millénaires. Mais contrairement à ce que l’on croyait jusqu’à présent, il ne s’agissait pas seulement de quelques officiants, comme le prouve la présence de silos à grains pouvant nourrir plusieurs centaines de personnes à l’année.

Situé au sud de Magdebourg, dans l’est de l’Allemagne, le sanctuaire néolithique de Pömmelte est un haut lieu archéologique européen. Ce henge (enclos circulaire), constitué de sept anneaux concentriques, est surnommé le "Stonehenge allemand", mais les fouilles qui y sont menées depuis 2018 révèlent progressivement combien il se différencie du site britannique.

Car Pömmelte n’était pas uniquement un lieu de culte, plus d’une centaine de plans de maisons y ont été identifiés. Si leur fonction restait jusqu’alors inconnue, les dernières campagnes, qui ont mis au jour des céramiques, des sépultures, et surtout d’immenses silos à grain, ne laissent plus de doute : au 3e millénaire avant notre ère, Pömmelte était la plus grande zone d’habitat de l’âge du bronze ancien connue à ce jour en Europe centrale.

Nouvelles révélations sur les habitants de Pömmelte, le Stonehenge allemand

Pömmelte a même été habité sur une plus longue période, puisque les découvertes démontrent la présence de plusieurs cultures sur le site. Le lieu est non seulement géographiquement propice, car il se trouvait au bord de l’Elbe qui constituait une importante voie de communication, mais la terre y est aussi fertile, le sol du centre de l’Allemagne étant composé de lœss.

Comme le résume l’archéologue du Land de Saxe-Anhalt, Harald Meller, dans un documentaire réalisé par l’Office de protection des monuments et de l’archéologie du Land, les premiers arrivants sont des groupes appartenant à la culture de Baalberge, qui s’établissent à Pömmelte au néolithique, entre 3800 et 3600 avant notre ère environ. Les seules traces pour l’instant retrouvées sont des sépultures.

fouilles autour du sanctuaire néolithique de Pömmelte, Allemagne
fouilles autour du sanctuaire néolithique de Pömmelte, Allemagne

Sur le chantier de fouilles, on distingue le plus grand des trois plans de maison de la culture campaniforme (environ 2450 à 2250 avant notre ère) nouvellement découverts, avec le sanctuaire circulaire en arrière-plan. Le bâtiment mesure presque 20 mètres de long pour un peu plus de 7 mètres de large. Crédits : A. Leneke / LDA Sachsen-[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi