De nouvelles révélations sur les causes du crash du Paris-Le Caire d’Egyptair

Le vol MS 804 Roissy-CDG-Le Caire d'Egyptair, le 19 mai 2016, a causé la la mort de 66 personnes, dont 15 Français (photo d'illustration).

Huit ans après le crash de l’A320, un rapport d’experts mandatés par la justice française conclut à un incendie causé vraisemblablement par la cigarette d’un pilote dans le cockpit.

La chape de plomb sur les causes des accidents aériens est une spécialité égyptienne. Après le crash de Charm el-Cheikh en 2004, les familles de victimes vivent un scénario similaire avec la disparition en Méditerranée d'un A320 d'Egyptair. Lors de ce vol MS 804 Roissy-CDG-Le Caire, le 19 mai 2016, on déplore la mort de 66 personnes, dont 15 Français. Les deux enquêtes – judiciaire et technique – sont plus ou moins bloquées par les autorités égyptiennes.

Comme le veulent les règles de l'aviation civile internationale, l'Égypte dirige l'enquête technique qui vise à améliorer la sécurité et éviter qu'un tel drame ne se reproduise. Outils majeurs de cette expertise, les deux enregistreurs de vol ont été récupérés en mer en mauvais état, mais ont néanmoins pu être lus par le BEA (Bureau d'enquêtes et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile) du Bourget, un des rares laboratoires au monde capables de décrypter des boîtes noires en déshérence.

Mais le bureau est censé laisser aux enquêteurs égyptiens la maîtrise de la communication sur le contenu (données FDR, voix et bruits CVR) des enregistreurs. C'est pourquoi la justice française doit finalement faire saisir au Bourget l'enregistreur vocal CVR pour le mettre à la disposition des experts judiciaires dans le cadre de l'enquête sur homicide involontaire. Leur rapport a été remis le mois dernier à la cour d'appel de Paris et notre confrère italien Corriere della Sera en a pris connaissance. Il en ressort d [...] Lire la suite

VIDÉO - Que s'est-il passé avec l'avion New York-Paris qui a manqué son atterrissage à Roissy?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles