Ces nouvelles professions qui pourront se faire vacciner dès ce week-end en France

·1 min de lecture

La France étend les critères pour les personnes éligibles à la vaccination. Dès le week-end du 17 et 18 mars, des "créneaux dédiés" vont être ouverts dans plusieurs centres pour permettre aux enseignants et policiers de plus de 55 ans de se faire vacciner.

Plusieurs autres professions, particulièrement exposées au Covid-19, pourront également bénéficier de ces créneaux supplémentaires, a annoncé jeudi 15 avril Jean Castex. Le Premier ministre a également souligné que la barre des 12 millions de personnes ayant reçu une première dose serait franchie ce jeudi, deux millions de plus que l'objectif annoncé de 10 millions pour la mi-avril.

La nouvelle mesure concernera les professeurs des écoles, collèges et lycées, les professionnels de la petite enfance, les policiers et gendarmes, les surveillants pénitentiaires, les agents spécialisés des écoles maternelles (Atsem) et les AESH (accompagnants d'enfants en situation de handicap, soit en tout environ 400.000 personnes, a précisé le Premier ministre en visitant un centre de vaccination à Saint-Rémy-lès-Chevreuse.

>> A lire aussi - La liste des professionnels qui pourront laisser leurs enfants à l'école

Ils pourront recevoir des injections du vaccin AstraZeneca ou bien de Pfizer ou Moderna, a-t-il ajouté. "J'ai par ailleurs demandé à la ministre du Travail d'engager une concertation avec les partenaires sociaux pour identifier d'autres salariés du secteur privé qui pourraient également bénéficier, en raison de leur fonction, de ces (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un mini-boom économique se profile aux États-Unis
Dette : le déficit public abyssal de l’Italie devrait encore se creuser en 2021 !
Le Liban en plein bras de fer sur le gaz avec Israël, face au risque d’effondrement économique total
"Nous croyons au nucléaire", une énergie qui "a de l'avenir en France", selon Bruno Le Maire
Covid-19 : nombreux morts au Brésil et en Europe