Nouvelles preuves de l'origine naturelle du coronavirus SARS-Cov-2

Nathalie Mayer, Journaliste

« Depuis la découverte du coronavirus SARS-CoV-2 — responsable du Covid-19 —, un certain nombre de rumeurs non fondées ont couru, suggérant qu’il aurait été créé en laboratoire, rappelle Weifeng Shi, professeur à l’Institut de biologie des agents pathogènes de la Shandong First Medical University (Chine) dans le communiquéIl a notamment été mis en avant une caractéristique particulière — une insertion d’acides aminés — qui pourrait être l’indication d’une manipulation humaine. Mais nos travaux montrent très clairement que ce type d’insertion peut se produire dans la nature ».

Rappelons que depuis la découverte que les chauves-souris étaient le réservoir du SRAS en 2005, les chercheurs se sont beaucoup intéressés à ces animaux de la nuit. Cette fois, l’équipe de Weifeng Shi a analysé 227 échantillons de chauve-souris prélevés dans la province du Yunnan, en Chine, entre mai et octobre 2019. Les chercheurs y ont découvert un nouveau coronavirus de chauve-souris qui partage avec le SARS-CoV-2, 97,2 % de son ARN sur certaines parties de son génome.

Le coronavirus RmYN02 découvert par des chercheurs de la Shandong First Medical University chez les chauves-souris est très proche du SARS-CoV-2. Mais il ne lui ressemble pas dans la région du génome codant pour le récepteur qui lui permet d’infecter les Hommes. Il n’est donc pas susceptible d’infecter des cellules humaines. © Thaut Images, Adobe Stock

Toujours en quête de l’ancêtre du SARS-CoV-2

Or ce coronavirus baptisé RmYN02 présente des insertions d’acides aminés similaires à celles observées sur le coronavirus responsable du Covid-19. Celles que les rumeurs présentaient comme la preuve de sa manipulation dans un laboratoire. Le fait que ces insertions soient similaires mais pas identiques à celles observées sur le SARS-CoV-2 indique qu’elles se sont produites lors d’événements d’insertion indépendants. Et suggère que de tels événements qui semblaient très inhabituels peuvent bien se produire naturellement.

Considérant...

> Lire la suite sur Futura