Nouvelles mesures sanitaires : les Français vont-ils les accepter ?

La vue d’un parc de Lille (Nord) bondé, mercredi 31 mars après-midi, rend difficile de croire que des mesures restrictives ont été mises en place dans le département pour tenter de freiner l'épidémie de Covid-19. Les masques sont souvent enlevés. "On en a tous marre du corona, et là c’est bête, mais on se sent dans une vie normale, tout le monde est avec ses amis, on a l’impression de revivre", lance une jeune femme. Peu après, la police a évacué les jeunes et dressé quelques amendes. Le moral des jeunes flanche Beaucoup d’étudiants ont le moral qui flanchent. Ces rassemblements montrent un ras-le-bol des jeunes, comme celui de centaines de personnes sur les quais de Lyon, mardi 30 mars, pour une fête à l'air libre, sans distanciation. Mais de nombreux Lyonnais pensent que des mesures plus strictes seraient nécessaires. D’autres, au contraire, ne veulent pas revivre le mois de mars 2020. Les Français vont-ils respecter ce nouveau tour de vis ?