Des nouvelles inquiétantes concernant la santé des bébés chinois génétiquement modifiés

20 Minutes avec agences

GENOME - Les bébés « Crispr », des jumelles dont la naissance avait créé une vive polémique en 2018, pourraient avoir subi des mutations génétiques imprévisibles

Les jumelles chinoises nées l'an dernier d’embryons génétiquement modifiés par les ciseaux moléculaires « Crispr » subissent probablement des mutations imprévues dans leur génome à la suite de cette manipulation. C’est la déclaration d’un journaliste américain, ce mardi, qui a obtenu une version non publiée de l’étude détaillant l’expérience.

L’annonce avait choqué le monde en novembre 2018. Le scientifique He Jiankui avait révélé à Hong Kong qu’il avait modifié des embryons dans le cadre d’une fécondation in vitro pour un couple. Son souhait était de tenter de créer une mutation de leurs génomes, pour leur conférer une immunité naturelle contre le virus du sida, le VIH, au cours de leur vie.

Une mutation accomplie « similaire »

Des jumelles étaient nées, nommé(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
OGM: Les animaux génétiquement modifiés sont-ils un risque pour la nature?
Une bactérie modifiée par des chercheurs se nourrit exclusivement de CO2
Sida: Découverte d'une seconde mutation génétique résistante au VIH