De nouvelles images spectaculaires du trou noir géant M87*

Laurent Sacco, Journaliste
·2 min de lecture

Au tout début du XIXe siècle, les physiciens avaient déjà commencé à ébaucher le concept de trou noir et la théorie ondulatoire de la lumière avec les travaux de Michell et Young en Grande-Bretagne, Laplace et Fresnel en France. Aucun d’entre eux n’a certainement anticipé les observations faites aujourd’hui dans un domaine d’ondes électromagnétiques allant des photons radio aux photons gamma et montrant l’ombre de l’horizon des événements du trou noir M87* et enfin tout le jet de matière s’élevant au-dessus de son disque d’accrétion, jusqu’à quitter la galaxie elliptique géante hébergeant en son centre le trou noir supermassif.

En deux siècles, la noosphère a donc fait des progrès stupéfiants qui permettent aujourd’hui aux membres de la collaboration Event Horizon Telescope (EHT) de joindre leurs observations avec des radiotélescopes à d’autres faites par leurs collègues avec la lumière visible (Hubble et Swift), la lumière ultraviolette (Swift) et les rayons X (Chandra et NuSTAR). Les résultats sont spectaculaires comme on peut le voir avec la vidéo ci-dessous, mais aussi en consultant l’article que les astrophysiciens viennent de publier dans The Astrophysical Journal Letters.

Le travail présenté est bien le fruit d’une réflexion collective de l’Humanité, d’hier et d’aujourd’hui car les données, collectées de fin mars à mi-avril 2017, ont nécessité les cerveaux de 760 scientifiques et ingénieurs de près de 200 institutions réparties entre trente-deux pays ou régions. Elles utilisaient des observatoires financés par des agences et des institutions du monde entier. Rappelons que l'Event Horizon Telescope est un télescope virtuel réalisé grâce à l'interférométrie à très longue base (ou VLBI pour Very Long Baseline Interferometry en anglais), permettant de combiner des instruments de petite taille pour obtenir l'équivalent d'un instrument de très grande taille, en l'occurrence un radiotélescope de plus de 5.000 kilomètres de diamètre.

Voici un zoom spectaculaire...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura