De nouvelles fouilles pour retrouver le corps d'Estelle Mouzin prévues à partir du 15 novembre

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
L'ex-femme de Michel Fourniret, Monique Olivier (sweat gris) lors de l'opération de recherche des restes d'Estelle Mouzin, dans le bois d'Issancourt-et-Rumel, le 28 avril 2021.  - Thomas BERNARDI © 2019 AFP
L'ex-femme de Michel Fourniret, Monique Olivier (sweat gris) lors de l'opération de recherche des restes d'Estelle Mouzin, dans le bois d'Issancourt-et-Rumel, le 28 avril 2021. - Thomas BERNARDI © 2019 AFP

Des nouvelles opérations de fouilles doivent débuter, lundi 15 novembre dans les Ardennes, dans le but de retrouver le corps de la petite Estelle Mouzin, a appris BFMTV auprès de sources concordantes. Celles-ci doivent avoir lieu sur la commune d'Issancourt-et-Rumel, à l'est de Charleville-Mézières, dans les Ardennes.

Il s'agira de la huitième campagne de fouilles destinée à retrouver le corps de la fillette disparue en 2003 à Guermantes, en Seine-et-Marne, et pour laquelle le tueur en série Michel Fourniret a admis sa responsabilité quelques mois avant son décès.

"J'attends encore que cela soit bien confirmé mais oui, j'ai été avisé de l'organisation de nouvelles fouilles à dater du 15 novembre", a confirmé auprès de BFMTV Richard Delgenes, l'avocat de Monique Olivier.

Village proche d'une maison de Michel Fourniret

Mise en examen pour "complicité" dans ce dossier, l'ex-épouse de "l'Ogre des Ardennes" pourrait être extraite de prison pour aider les enquêteurs dans leurs recherches. Elle a d'ailleurs été réentendue récemment par la juge Sabine Khéris dans ce cadre.

Depuis les aveux de Michel Fourniret, les enquêteurs multiplient les opérations à Issancourt-et-Rumel dans le but de découvrir le corps de la fillette âgée de 9 ans, lors de sa disparition.

876450610001_6253541993001

Ce village est en effet tout proche de la commune de Ville-sur-Lumes où la sœur du tueur en série possédait une maison et où il avait l'habitude de se rendre. C'est d'ailleurs dans celle-ci qu'il aurait séquestré Estelle Mouzin après l'avoir enlevée en Seine-et-Marne.

Un recours à des chiens spécialisés

Les fouilles se concentrent sur une zone boisée située au bout d'un chemin indiqué par Monique Olivier comme étant le lieu où son ex-époux a enterré la fillette après l'avoir, selon elle, violée et étranglée. Sept hectares de terrain forestier ont déjà été fouillés, sans succès jusqu'ici.

Selon les informations de BFMTV, une équipe cynophile venue de Belgique et composée de chiens spécialisés dans la recherche de cadavres devrait être mobilisée pour cette nouvelle campagne de fouilles.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles