La Nouvelle-Zélande sur le point de changer de nom ?

·1 min de lecture

Pour certains élus maoris, la Nouvelle-Zélande devrait être renommée « Aotearoa », le nom maori du pays, relate « Courrier international » ce mercredi.

Une pétition, lancée ce mercredi 15 septembre, suscite le débat en Nouvelle-Zélande. Rawiri Waititi et Debbie Ngarewa-Packer, les deux codirigeants du parti Te Pāti Maori, ont formulé une requête bien particulière. Selon les deux élus, la Nouvelle-Zélande devrait être rebaptisée « Aotearoa », le nom du pays en langue maorie, relate Courrier international.

L’usage de ce nom est commun en Nouvelle-Zélande, on le retrouve notamment dans la dénomination d’une compétition de rugby à XV, la Super Rugby Aotearoa, organisée par la fédération néo-zélandaise. Pourtant, la langue traditionnelle n’est pas officiellement la première langue du pays. À travers sa pétition, le parti maori demande au gouvernement de renommer les villes et régions du pays dans la langue indigène, écartant ainsi l’anglais actuel. « Nous, tangata whenua [peuples autochtones], en avons assez que nos noms ancestraux soient malmenés, dénaturés et ignorés », ont fait savoir les porteurs du texte dans un communiqué dont se fait l’écho Courrier international.

Une transition déjà bien « accueillie »

D’après la formation politique, seulement 20 % de la population maorie (850 000 personnes) pratique la langue indigène. Au sein de la population générale, la part des Néo-Zélandais parlant le maori, deuxième langue officielle de la Nouvelle-Zélande depuis près de 50 ans, tombe à 3 %. « Il est grand temps que le Te Reo Māori [la langue maorie] retrouve la place qui lui revient [...] Lire la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles