Le tueur de Christchurch envoie une lettre depuis sa prison et place les autorités néo-zélandaises dans l'embarras

franceinfo

L'auteur des attentats de Christchurch, Brenton Tarrant, a adressé un courrier depuis la cellule de sa prison hautement sécurisée. La lettre de six pages, adressée à un certain "Alan", a ensuite été publiée par un utilisateur du forum 4chan, fréquenté par de nombreux suprémacistes blancs. Dans le document daté du 4 juillet et rédigé au crayon, Brenton Tarrant affirme avoir voyagé pendant un mois en Russie, en 2015. Il évoque un "grand conflit" en préparation, qui peut être interprété comme un appel à prendre les armes.

La mise en ligne de ce courrier a suscité un vif émoi dans le pays, cinq mois après les tueries durant lesquelles 51 personnes ont été tuées et des dizaines d'autres blessées. "Nous n'avons jamais eu à gérer un détenu comme cela auparavant", a réagi le ministre des Services pénitentiaires, Kelvin Davis, tout en rappelant que la loi néo-zéalandaise n'autorisait les directeurs des établissements à conserver les courriers d'un détenu que dans un nombre "très restreint" de cas de figure. Le ministre a ajouté qu'il était opposé à ce que le tueur de Christchurch puisse mener une telle correspondance.

Après examen, nous reconnaissons que cette lettre aurait dû être refusée. Nous avons modifié la gestion du courrier de ce prisonnier.

Kelvin Davis, ministre des Services pénitentiaires

communiqué

"Je me renseigne (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi